LES ORIGINES DE L'INSTITUTION

Jeanne de Lestonnac (1556-1640),
fondatrice de la Compagnie de Marie Notre-Dame.

Jeanne de Lestonnac est originaire de Bordeaux et nièce du philosophe Montaigne qui la décrit en ces termes : « Très pieuse, d’humeur joyeuse, intelligente et belle, la nature en avait fait un chef d’œuvre, alliant une si belle âme à un si beau corps et logeant une princesse en un magnifique palais.»

 

À dix-sept ans, elle épouse Gaston de Monferrand, Baron de Landiras dont elle a sept enfants ; deux meurent en bas-âge. Elle les élève avec beaucoup de sensibilité et de rigueur. Mais Jeanne perd son mari adoré après vingt-quatre ans de mariage. 

Commence alors pour elle une nouvelle vie, dédiée aux plus pauvres de la région. À la fois mère attentive et femme dévouée aux plus démunis, elle leur ouvre sa maison, nourrit et soigne infirmes et vieillards.

Au bout de cinq ans, elle choisit de mener son projet de vie religieuse en se retirant dans le couvent des Feuillantines à Toulouse. Dix mois plus tard, son état de santé l’oblige à le quitter pour rentrer auprès de sa famille à Bordeaux.

En cette période, malgré la grande épidémie de peste, Jeanne reste au service des nécessiteux.
Elle soulage les malades et veille les mourants, avec un dévouement remarquable.

À partir de 1605, sous l’impulsion de deux religieux Jésuites du collège de Bordeaux, Jeanne souhaite créer une école catholique pour jeunes filles. Elle expose le projet au Cardinal de Bordeaux, plaide pour l’éducation des jeunes filles : une compagnie de Notre Dame sur le modèle de la Compagnie de Jésus. Sa force de persuasion, sa passion conquièrent le Cardinal qui obtient l’approbation de Sa Sainteté le Pape Paul V ; la Compagnie des filles de Notre Dame voit alors le jour.

Les enfants ne tardent pas à affluer au petit prieuré du Saint Esprit. Jeanne les accueille tous avec cœur et dévouement. Faute de place, la Compagnie Notre Dame doit même déménager deux ans plus tard.

Malgré son âge et l’éloignement de ses proches, Jeanne part sur les routes de France pour fonder de nouvelles maisons.

À soixante-dix ans, elle a déjà réalisé une œuvre immense, avec trente communautés ouvertes en France. 

Jeanne de Lestonnac s’éteint le 2 février 1640 dans sa maison de Bordeaux et entourée de ses filles.

Aujourd’hui présente dans vingt-sept pays (en Asie, Afrique, Europe, Amérique), son œuvre est une réussite collective qui a permis l’instruction de milliers d’enfants.

“Nous évangélisons en éduquant”

La Compagnie de Marie Notre-Dame, fidèle à ses origines, met au service de la société et de l’Eglise son patrimoine éducatif de plus de quatre cents ans d’existence. En dialogue avec la réalité, elle concrétise et actualise son oeuvre éducative et pédagogique à chaque moment de l’histoire.

A partir d’une vision chrétienne de la personne, de la vie et du monde, elle fait une proposition propre qui met l’accent sur :

 

  • Une éducation humaniste chrétienne, qui croit en l’idéal de devenir des femmes et des hommes nouveaux pour la construction d’un monde nouveau, comme but de la tâche éducative.

  • Une éducation de qualité, qui recherche l’efficacité de chacune des démarches qui constituent la tâche éducative..

  • Une éducation à la solidarité, à la responsabilité sociale et au développement, qui contribue à la transformation et à l’amélioration de la réalité.

  • Une éducation qui va au-delà de la classe et des programmes, cherchant d’autres espaces éducatifs qui favorisent l’éducation intégrale et l’expérience de l’interculturalité.

  • Une éducation qui se réalise avec d’autres, à partir d’un travail fait ensemble et dans la complémentarité.

  • Une éducation qui s’offre comme un service, par l’intermédiaire d’éducateurs et d’éducatrices qui sont témoins, par leur parole et par leur vie, des valeurs et des principes selon lesquels nous voulons éduquer.

RÉSEAU ÉDUCATIF DE LA COMPAGNIE
DE MARIE NOTRE-DAME

ÉCOLE : 2 RUE TOULOUSE LAUTREC 33000 BORDEAUX - TEL : 05 56 48 52 67 • COLLÈGE / LYCÉE : 13 RUE CASTÉJA 33000 BORDEAUX - TEL : 05 56 00 69 00

© 2017 - Institution Notre-Dame Bordeaux